Union des Comores

Unité - Solidarité - Développement

Gouvernement.km

Portail officiel du gouvernement de l'Union des Comores

Discours du Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale à la Cérémonie de cloture du Comité mixte Comores-France

Mesdames et messieurs,

Echanges et concertations pour dégager et construire les voies de l’avenir entre la France et les Comoriens que nous sommes, tel aura été l’esprit des travaux de la 6ème Commission mixte franco-comorienne.

Car, au-delà des sensibilités, et parfois des divergences de vues des uns et des autres, une communauté de destin nous lie.

Un destin qui transcende l’histoire immédiate, l’histoire de l’instantané et qui s’inscrit résolument dans le long cycle de l’avenir et de l’espérance.

Mesdames et Messieurs,

Au terme de nos travaux, conduits sous les signes d’une relation franco-comorienne tournée vers l’avenir, je voudrais saluer l’engagement et l’esprit d’abnégation de nos deux délégations pour faire de cette sixième commission mixte une réussite.

La participation active et fructueuse dans nos travaux, de nos sœurs, de nos frères, Réunionnais et Mahorais, confère une dimension toute particulière à cette importante rencontre qui scelle une espérance nouvelle entre les Comores et la France.

Cette volonté et cette détermination d’aller de l’avant, avancer ensemble avec comme maitre-mot la concertation permanente, reste le nouveau cap fixé par les présidents Azali et Macron pour rénover la relation franco-comorienne en la renforçant et pouvoir ainsi faire face aux défis et aux enjeux d’un monde travaillé sans cesse par les peurs, l’intolérance et parfois le rejet de l’Autre à cause de sa différence et de sa particularité.

Aussi, le relevé de conclusions que nous venons d’adopter comme feuille de route consacrant la fin de nos travaux est la traduction concrète du nouvel élan qu’amorcent désormais les relations entre nos deux pays amis, mais également entre la Réunion et les îles de l’archipel des Comores : Mayotte, Mohéli, Anjouan et Ngazidja.

Il m’est très agréable et précieux de remercier tous les acteurs qui ont œuvré et contribué au succès de cette VIème commission mixte franco-comorienne. Merci à Rémi Maréchaux, à Mme l’ambassadrice et à toute la délégation française. Merci à l’ambassadeur Mahmoud Soilih et au reste de la délégation comorienne.

Ainsi je déclare clos les travaux de la VIème commission mixte franco-comorienne.